Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2009

Culture et Agriculture dans la Biodiversité

Alain REDER, nous fait partager son expérience de la reconquête de sa garrigue, comment il est arrivé à cultivé cet espace qui peut paraitre hostile, mais qui est plein de ressource à la condition de le respecter et de l'améliorer en tenant compte de la biodiversité de ce milieu de vie. il nous parle de l'utilité des lombrics, des fourmis etc..



Culture and Agriculture dans la Biodiversité from BOB on Vimeo.

Commentaires

Bonjour
Aujourd’hui je n’entreprends pas de vous contacter par hasard, mais suite à une longue réflexion sur mes aspirations et attentes dans ma vie professionnelle. Pour situer brièvement mon parcours ; Titulaire d’un DESS de contrôle qualité des aliments et après plusieurs postes occupés en industrie agroalimentaire en tant que responsable qualité, production et développement produits, je travaille aujourd’hui au sein de l’industrie chimique, en tant que responsable qualité / environnement.
Or depuis que je me suis engagé dans la qualité et notamment la qualité des produits agroalimentaires, mon objectif a toujours été la mise en valeur des terroirs et territoires ruraux de France. Nous savons tous que ces territoires ruraux regorgent de richesses oubliées ou mal exploitées. Or au fil des années de nombreux aspects sont venus se greffer autour de ce projet : le développement durable, la biodiversité, l’environnement, les savoirs oubliés, le patrimoine, etc … Mais mes expériences professionnelles m’ont toujours orientés dans le sens opposé à mes convictions, à savoir : standardisation, productivité, abandon du savoir faire au profit de la rentabilité, non respect de la réglementation, de l’environnement etc…
Installé en Eure et Loir depuis de nombreuses années, je suis moi-même originaire d’une région à forte identité régionale : le Nord - Pas de Calais, et de plus issu du milieu agricole où le savoir faire et le respect de «l’Environnement» ont toujours été de mise et ainsi transmis. Je me retrouve aujourd’hui à évoluer dans un monde professionnel qui n’est pas le mien.
Autodidacte sur ces sujets tels que l’agriculture, les terroirs, la biodiversité, … je sais que mon expérience industrielle est un atout majeur pour pouvoir mener à terme ce projet de préservation et la valorisation des ressources des territoires ruraux français. Atouts qui m’apportent et me donnent une vision extérieure. Sachant de plus qu’une enquête récemment réalisée par l’Ipsos pour le Ministère de l’agriculture montre que les Français se sentent concernés par la protection et la mise en valeur du patrimoine rural et traditionnel, mais aussi par l’agriculture et son environnement.
Aussi je vous serai gré de bien vouloir m’accorder un peu de votre temps afin de m’aider à développer cet engagement qui est le mien mais aussi une préoccupation de notre société contemporaine en pleine évolution, avec parfois le sentiment que pas assez de choses concrètes sont faites pour préserver nos territoires et la biodiversité qui y est présente.
Étant vous-même en contact permanent avec cette « société rurale » et la biodiversité, vous serait-il possible de m’indiquer des contacts (organismes professionnels, collectivités territoriales, associations, …) qui pourront être intéressés par mon parcours, mais surtout par mes ambitions, ou tout simplement vous-même !
N’hésiter pas à diffuser ce message.
Dans l’attente de vous lire, je reste à votre disposition pour de plus amples renseignements.
Cordialement Sébastien THUMEREL
Port : 06 77 48 94 64

Écrit par : Sébastien THUMEREL | 27/01/2009

Merci, Sébastien et un jour la conscience du plus grand nombre s'éveillera et le me monde changera.
Voila ma première réaction du matin en lisant ton courrier.
Enfin, j'espère que cette prise de conscience se fera vite, pas pour moi, mais pour mes petits enfants et les autres.
Pour le reste, comme tu l'a certainement lu, nous sommes au stade de la prise de contact et préparons le dossier pour les politiques de notre région.
Donc je laisse tes coordonnées en évidence sur le site et je reprendrais contact dès que ceux-ci nous aurons donné le feu vert pour notre projet.

Écrit par : DOUSSAN | 28/01/2009

MErci beaucoup pour cet encouragement.
ET vraiment désolé de répondre si tardivement, mais quelques soucis de PC.
Mais bon j'espere que votre projet avance.
N'hésitez surtout pas a reprendre contact avec moi, si possible par email ce sera plus facile pour le suivi :-)
(sebastien.thumerel@club-internet.fr) ou par téléphone.

A très bientot

Écrit par : Sébastien THUMEREL | 30/04/2009

Les commentaires sont fermés.